Aaccess.fr » Loi Pinel » Loi pinel arnaque : comment les éviter ?

Loi pinel arnaque : comment les éviter ?

Le dispositif Pinel permet de profiter de réductions d’impôt dans le cadre d’un investissement locatif dans le neuf, sous certaines conditions. Si la loi Pinel attire de nombreux contribuables qui souhaitent se constituer un patrimoine tout en réduisant leurs impôts, il faut tout de même bien prendre en compte l’ensemble des avantages et des inconvénients du dispositif avant de se lancer.

La loi Pinel : attention aux promesses mirobolantes

Si vous décidez de passer par une agence spécialisée dans la vente en loi Pinel pour votre investissement, vous devez tout de même prendre le temps de vérifier différents points concernant votre investissement. S’il existe de nombreux professionnels tout à fait sérieux, les avantages offerts par Pinel ont malheureusement fait émerger des sociétés moins scrupuleuses, qui n’auront comme objectif principal que de vous montrer les bons côtés du dispositif, sans vous aviser sur les risques. Car comme tout placement, l’immobilier n’a jamais de risque zéro et il est important de bien mesurer tous les paramètres avant de vous lancer. Si une agence vous promet monts et merveilles et vous assure que le dispositif Pinel vous rendra riche sans aucune contrepartie : fuyez !

La Loi Pinel : peser le pour et le contre

Le dispositif Pinel, dans les grandes lignes, vous permet de déduire 12, 18 ou 21% du montant du bien acheté pour une mise en location d’une durée de 6, 9 ou 12 ans. Cet investissement locatif est donc intéressant sur le papier pour les contribuables qui souhaitent se constituer un patrimoine tout en profitant de la défiscalisation. Cependant, pour éviter de vous mettre dans le rouge, il est important de bien suivre les conseils qui suivent :

  • Avant d’investir, vérifiez bien l’éligibilité du bien ciblé à la loi Pinel. Il doit être neuf ou en l’état futur d’achèvement et situé dans une zone précise.
  • Calculez la rentabilité de votre projet : en fonction du plafonnement des loyers, du coût de votre crédit immobilier et des réductions d’impôts dégagées, vous devez vous assurer d’être dans vos frais.
  • Assurez-vous que le logement soit bien pensé et bien agencé : mettez-vous à la place du futur locataire. Pour le succès de votre investissement, vous devez pouvoir louer facilement votre bien !
  • Contrôlez l’emplacement de votre bien : si vous envisagez d’investir dans un studio destiné à un étudiant, assurez-vous qu’il soit dans une zone universitaire. Au contraire, si vous achetez une plus grande surface propice aux familles, vérifiez la proximité des crèches et des écoles.
  • Si vous passez par une agence pour votre achat, vérifiez que le prix au m2 soit en adéquation avec le marché.

Accès aux autres articles :